vendredi 8 septembre 2017

« Le Soleil », une nouvelle pour mettre nos décideurs politiques face à leurs responsabilités !

Cher lecteur,

J'écris encore presque tous les jours.

Je viens de terminer  "Le Soleil", une longue nouvelle sur le réchauffement climatique.

Le texte fera partie de mon futur recueil "Fins du monde" dont je te parlerai un peu plus en détail prochainement.

« Le Soleil » est une nouvelle épistolaire 2.0, c'est-à-dire constituée exclusivement d'échanges de mails, ce qui lui confère un ton de docu-fiction.

On y suit Gladys, une jeune journaliste qui retourne en Belgique, sa terre natale, afin de rédiger un reportage sur le brusque changement climatique survenu dans les années 2030 en Europe de l'Ouest. Toute la région est désormais soumise à un climat subtropical humide qui a ravagé les cultures ainsi que les habitations et a permis le développement d'une faune dangereuse.
Pendant ce temps, son père, infirmier au Québec, rend compte de sa lutte quotidienne pour venir en aide aux réfugiés climatiques dans un climat d'émeutes raciales.

Voilà pour le topo. Cela t'intéresse de lire la nouvelle  ? Alors, je te propose de participer avec moi à une petite action.

As-tu déjà entendu parler de « l'Affaire Climat1 » ? Il s'agit d'une ASBL qui entend récolter 300 000€ afin de traduire en Justice les responsables politiques pour leur passivité face au changement climatique. C'est une cause qui me tient à cœur. Sais-tu que le réchauffement climatique arrive en tête des causes les plus probables de disparition de l'Humanité, selon 50 prix Nobel en sciences et en économie ?2

À l'heure où j'écris ces lignes, plus de 160 000€ ont déjà été récoltés et plus de 30 000 citoyens se sont déjà constitués partie civile.

Je propose donc de t'envoyer la nouvelle par mail au format pdf contre un don libre. Tu verses ce que tu veux, en fonction de tes moyens, même 1€, c'est bien ! D'ici un bon mois, je reverserai intégralement l'argent récolté à l'Affaire Climat. À titre d'information, la nouvelle fait 46 000 caractères, ce qui représente environ quarante minutes de lecture.

Pour participer à cette opération avec moi, rien de plus simple. Envoie le montant de ton choix sur le numéro de compte suivant : BE64 0635 3660 5752. En communication, indique ton adresse mail. Je te transmettrai alors la nouvelle.

À bientôt pour plus d'informations sur le recueil « Fins du monde » !

J'en profiterai bien sûr pour te communiquer, cher lecteur, le résultat de cette action.

Florian